Retour à la recherche

Plaque uniface le Marquis de Vögué, 1909


Titre :

Plaque uniface le Marquis de Vögué, 1909

Création/Exécution

DAUTEL Pierre-Victor En savoir plus

Nom : DAUTEL
Prénom : Pierre-Victor
Lieu de naissance : Valenciennes
Date de naissance : 1873
Lieu de décès : Ancenis
Date de décès : 1951
Nationalité / Culture : Française
Ecole / mouvement : Française
Fonction : Graveur ; Sculpteur
Notice biographique : Pierre-Victor Dautel entre à l'âge de 16 ans aux Ecoles Académiques de Valenciennes où il suit l'enseignement de l'architecte Emile Dusart, du sculpteur Charles Maugendre. Admis à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1893, Pierre Victor Dautel est l'élève de Cavelier, Villers et Coutan. En 1899 il entre à l’atelier de Barrias, et grâce à Henri Dubois il trouve sa vocation de médailleur. En 1902 il est reçu Grand Prix de Rome pour cette spécialité, pensionnaire à la Villa Médicis du 29 décembre 1902 au 31 décembre 1905. Médaille de troisième classe au Salon des artistes français en 1907, seconde classe en 1910, médaille d’or en 1913. En 1925, il est président de l'Union artistique, littéraire et scientifique Valenciennoise de Paris. En 1927, il obtient la médaille d'honneur du Salon des Artistes Français. Pierre-Victor Dautel a participé au renouveau de l'art de la médaille au début du XXe siècle. Il est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur en 1929. Bien qu'il grava aussi le timbre de Ronsard (1924), et réalisa quelques bustes, il fut essentiellement graveur en médaille et en pierres fines. F.B.
Graveur ; 1909 ; Paris

Domaine

Sculpture ; Numismatique

Matière et technique

Galvanoplastie

Mesures

Hauteur en cm : 20.5 ; Largeur en cm : 15.5

Inscriptions / marques

Inscription ; Daté ; Avers ; Dans le champ en haut à droite : AETATIS SVAE / ,LXXX
Signature ; Monogramme ; Recto ; sur la moulure inférieure à droite : monogramme VP. Dautel.

Notice :

Charles Jean Melchior, Marquis de VOGÜE, plaque uniface rectangulaire créée à l'occasion de l'hommage qui lui a été rendu à l’académie le 29 octobre 1909 par la présentation d’un florilegium, ou recueil de travaux, dédiés à M. le marquis Melchior de Vogué à l’occasion du 80e anniversaire de sa naissance. Buste quasiment à mi-corps en costume de ville. Dans le champ en haut à droite : AETATIS SVAE / LXXX Exergue en 2 lignes : CHARLES - JEAN - MELCHIOR / MARQVIS DE VOGÜE . Signé en cursives sous l'exergue à droite : VP. Dautel .

Auteur de la notice :

Becuwe, François

Ancienne(s) Collection(s) :

DAUTEL Jean-Marie ; 2012

Exposition

Générosités Lille, Palais des Beaux-Arts 17/12/2015 28/02/2016 ; "Générosités. Nouvelles acquisitions 2013-2015" (17 décembre 2015 - 28 février 2016).

Mot clé

Portrait ; Vie intellectuelle et scientifique ; VOGÜE Charles Melchior Jean En savoir plus

Tag : Auteur ; Personnage représenté
Nom : VOGÜE
Prénom : Charles Melchior Jean
Lieu de naissance : Paris
Date de naissance : 1829
Lieu de décès : Paris
Date de décès : 1916
Nationalité / Culture : Française
Fonction : Numismate ; Archéologue ; Député ; Académicien
Notice biographique : Charles Jean Melchior de VOGÜÉ est un archéologue et numismate de renom. Né à Paris le 18 octobre 1829, après avoir préparé l'école de Saint-Cyr et l'Ecole Polytechnique, il s'engage dans une carrière d'archéologue et d'historien. Pendant trente ans il est représentant du canton de Léré au conseil général du Cher. Remarqué par Alexis de Tocqueville, alors ministre des Affaires étrangères, il est attaché en 1849 à l'ambassade de France à Saint-Pétersbourg, fonction à laquelle il renonce après le coup d’état de 1852. En Russie, il dessine une série de pièces d’orfèvrerie médiévale qui est publiée dans les Annales archéologiques. Cette passion de l’archéologie, le conduit en 1853 en Grèce, avec Edmond About comme guide, puis en Syrie et en Palestine en 1853-1854,. Il ramène de ses voyages des matériaux pour ses publications comme Les églises de Terre Sainte. Il entre à l'Académie des inscriptions et belles-lettres comme membre libre en 1868 et participe à plusieurs périodiques savants : Revue archéologique, Revue numismatique, Journal asiatique, Bulletin des Antiquaires. En 1871, Thiers le nomme ambassadeur de France à Constantinople, poste qu'il quitte en 1875 pour occuper celui de Vienne jusqu'en 1879. Catholique actif, Melchior de Vogüé participe à l'essor de plusieurs oeuvres dont la Croix-Rouge française. Élu à l'Académie Française le 30 mai 1901, il décède le 10 novembre 1916. Il a légué une rare collection de numismatique au cabinet de médailles de la Bibliothèque nationale, voir Babelon Ernest. La collection numismatique léguée au Cabinet des médailles par le marquis de Vogüé. In Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 63e année, N. 2, 1919. p. 85. F.Becuwe
Paris ; 1909

N° INV. :

2014.3.1

Crédits :

Clichés François Becuwe©Palais des Beaux-Arts de Lille

Département :

Section Numismatique

Dernière mise à jour :

mardi 13 novembre 2018 16:11:01