Retour à la recherche

Médaille Pierre André de Suffren, décerné par le...


Titre :

Médaille Pierre André de Suffren, décerné par les Etats de Provence, 1784

Création/Exécution

DUPRE Augustin En savoir plus

Nom : DUPRE
Prénom : Augustin
Lieu de naissance : Saint-Etienne
Date de naissance : 1748
Lieu de décès : Armentières (Nord)
Date de décès : 1833
Nationalité / Culture : Française
Fonction : Graveur ; Directeur d'atelier monétaire
Notice biographique : Augustin Dupré (1748-1833) fut nommé Graveur général des monnaies de France à l’occasion des concours de 1791, les premiers ouverts à tous les artistes et non aux seuls membres de l’Académie royale de peinture et sculpture. Rapidement, il centralisa à l’hôtel des monnaies de Paris la fabrication des coins avec lesquels les monnaies étaient frappées dans les divers hôtels des monnaies de province. Il dut créer de nouveaux types monétaires correspondant au passage de l’Ancien Régime à la République puis au système décimal. Dès les années 1770, il s’était signalé en dessinant et gravant des médailles relatives à des événements nationaux et surtout à la guerre d’indépendance des Etats-Unis, qui le rendirent célèbre Outre-Atlantique. Il réalisa des types monétaires considérés comme les plus beaux de l’histoire numismatique française.
Graveur ; XVIIIe siècle, 4e quart ; 1784 : et après ; Paris
Atelier monétaire ; 1784 ; Aix-en-Provence

Domaine

Numismatique

Matière et technique

Bronze frappé

Mesures

Diam. maximum en cm : 4.92 ; Epaisseur en cm : 0.61

Inscriptions / marques

Signature ; Avers ; sous le buste : DUPRE. F.

Notice :

Médaille à Pierre-André de Suffren, 1794. Frappée à Aix-en-Provence, un exemplaire de cette médaiille lui fut remis à Paris. Avers : dans une moulure bordant le listel, buste nu, les cheveux noués en queue de cheval par un ruban. signé dans le champ en dessous : DUPRE. F . Légende débutant à 6H30 : P. AND. DE SUFFREN ST. TROPEZ CHEV DES ORD . DU ROI GR. CROIX DE L'ORD. DE ST. JEAN DE JERUS. VICE AMIRAL DE FRANCE . (perle). Revers : dans un cercle bordant le listel, couronne de lauriers fruités liés par un ruban a 6H00 et fermée à 0H00 par un écu ovale d'azur à la fleur de lys (d'or) et au lambel de 3 pendants (de gueules) (comté de Provence). A l'intérieur, texte en 7 lignes : LE CAP PROTEGE / TRINQUEMALE PRIS / GOUDELOUR DELIVRE / L'INDE DEFENDUE / SIX COMBATS GLORIEUX / / LES ETATS DE PROVENCE / ONT DECERNE / CETTE MEDAILLE / MDCCLXXXIV

Auteur de la notice :

Becuwe, François

Bibliographie

VERLY, Charles Narcisse, 1860 En savoir plus

Identification : Catalogue du Musée Archéologique & Numismatique de la ville de Lille, 1860
Titre propre : VERLY, Charles Narcisse, 1860
N° 522 , p. 331-332

Mot clé

Portrait ; Armoiries ; Bataille navale ; SUFFREN de Saint-Tropez Pierre-André En savoir plus

Tag : Personnage représenté
Nom : SUFFREN de Saint-Tropez
Prénom : Pierre-André
Lieu de naissance : Aix-en-Provence
Date de naissance : 1729
Lieu de décès : Paris
Date de décès : 1788
Nationalité / Culture : Française
Notice biographique : Né au chateau de Saint-Cannat, le 17 juillet 1729, fils du marquis de Saint-Tropez, Pierre André de Suffren fut admis dès l'âge de 8 ans comme Chevalier de Minorité de l'Ordre de Malte dont il devint plus tard Bailli. Après avoir combattu sous les ordres de l'Amiral d'Estaing pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis, il se voit confier le commandement d'une division de cinq vaisseaux destinés aux mers de l'Inde. Dès son arrivée, il combat avec fougue et acharnement les troupes anglaises, et leur livre les batailles de Sadras, Provedien, Negapatam, Trincomalé, Gondelour. Revenu à Paris en 1784, Suffren est nommé Lieutenant Général des Armées Navales, Chevalier du Saint-Esprit, et se voit attribuer la charge de vice-amiral. Comblé d'honneurs, Suffren meurt à Paris en 1788 alors que le Roi venait de lui confier le commandement d'une flotte en armement à Brest. Tacticien remarquable et combattant intrépide, Suffren reste l'une des plus belles figures de l'histoire maritime, à l'égal de Nelson ou de Ruyter. Source : Marine.net
Provence ; Inde ; Trinquemalé ; Cap de Bonne-Espérance ; Goudelour ; 1784 ; 1782 ; 1783 ; 1756 ; 1758

N° INV. :

NUM.MD1742

Crédits :

Clichés François Becuwe

Département :

Section Numismatique

Dernière mise à jour :

jeudi 12 juillet 2018 09:27:45